Antenne relais

Dans sa « Brève » du 13 avril 2021, notre Maire écrivait :

« Afin d’améliorer la qualité des liaisons téléphoniques de nos mobiles, la société ORANGE, envisage d’implanter une antenne relais sur le terrain communal adjacent à la station d’épuration de Masseboeuf. A cette fin, dans les prochains jours, l’opérateur fera procéder à des études de faisabilité sur le terrain : essais radio, mesures des champs, études de structure et de charge, etc. Dans l’hypothèse où les études se révèleraient positives, Orange se rapprocherait alors des instances communales afin d’étudier les conditions permettant d’aboutir à une éventuelle mise à disposition d’emplacements, qui serait alors contractualisée par un bail signé des deux parties. »

Cette information suscite de notre part nombre d’interrogations :

  • Qu’entend t on par «  améliorer la qualité des liaisons téléphoniques de nos mobiles » ?
    S’il s’agit d’éliminer les zones « blanches », ont elles été identifiées et cartographiées ?
  • Pourquoi au milieu du village ?
    Hormis la présence d’un terrain communal, ce n’est pas un point haut (altitude 201,61m).
  • Quel l’impact visuel ?
    Pour avoir une portée significative, compte tenu de l’emplacement pressenti, il faudrait installer un pylône d’une hauteur conséquente.
  • Prise en compte du rayonnement ?
    Moins de 500m de l’école.
  • Avis des riverains et des villageois ?
    Il n’y a aucune mention d’une telle consultation dans le document malgré le 1er article des domaines d’action du programme électoral de l’équipe au pouvor.

C’est l’occasion de mettre en œuvre les promesses de dialogue public et de participation des habitants aux décisions publiques.

A suivre

Articles similaires

11 Thoughts to “Antenne relais”

  1. mangin frederic et cathy

    bonjour,
    posons-nous des questions…..
    la plupart des français ne souhaitent pas vivre à proximité d’une antenne relais !
    Qui pollue visuellement et électromagnétiquement.

    Et ce n’est pas tout. Qu’en est-il de notre santé ?

    Alors que les rayonnements électromagnétiques au-dessous des limites réglementaires actuellement en vigueur (28 à 61 V/m, selon la fréquence) sont présentés comme inoffensifs, des milliers d‘études scientifiques prouvent le contraire.

    La liste des évidences scientifiques, à la fois épidémiologiques et expérimentales, est suffisamment longue pour ne plus nier l’impact sur le vivant, les plantes, les insectes, les animaux et … l’espèce humaine.

    Je vous invite vraiment à vous poser les bonnes question pour préserver une qualité de vie en santé avec un système immunitaire renforcées exempts des pollutions invisibles

    belle journée a vous toutes et tous

    cathy

  2. Marie BRUYANT

    Bonjour Serge,
    Tout d’abords merci d’avoir pris sur ton temps de week end pour rédiger cette brèves. j’y suis sensible 🙂
    Est ce que j’abuse si je demande des précisions, car comme tu le dis, vous n’avez aucun détail sur le « projet d’implantation de station radioélectrique », en ta qualité de représentants de tes administrés, pourrais tu stp demander à ORANGE le cahier des charges? cela permettrait de parler en connaissance de cause et de gagner du temps dans le débat, permettre à ceux qui sont inquiet de pouvoir par exemple se rapprocher de professionnel pour avoir des explications claires et neutres puisque désintéressées et ainsi avancer sur du factuel ..
    Restant attentive et disponible , je vous souhaite une belle journée ensoleillé , Marie

  3. Antoine D'Inguimbert

    Bonjour
    Il me semble que beaucoup d’antonais se plaignent de la mauvaise qualité de réception de leur mobile quelque soit leurs opérateurs. Cela nuit même, pour certains, sur leurs activités professionnelles. Laissons les études se faire et étudions les, ensemble, en transparence pour une bonne entente et cohésion villageoise comme cela a été fait pour les PAV… bien cordialement

    1. francois dehlinger

      Antoine,
      il ne faut pas mélanger les choux et les carottes, tous les opérateurs n’utilisent pas systématiquement les mêmes pylônes. En ce qui concerne St Antonin Orange diffuse à partir d’un pylône situé sur la commune du Thoronet et aussi sur un pylône à Entrecasteaux (mais sans doute limité au village vu son implantation). Les 3 autres opérateurs diffusent à partir d’un pylône situé sur la commune de Lorgues.
      Tu parles de beaucoup d’Antonnais, ils sont combien 10, 50, 100, 200 et quels est leur opérateur ?
      Un relais Orange ne résoudra que le problème de ceux qui utilisent cet opérateur.
      L’implantation d’un pylône relais n’est en aucun comparable aux PAV, les éventuelles nuisances et impact urbanistique ne sont absolument pas du même ordre.
      Ce sujet mérite une présentation et une discussion publique.

      1. Boyzon Jean-Jacques

        La réunion et concertation publique est prévue. C’est bien d’alerter mais pour l’instant rien et fait (voir le dernier e.mail « Brèves » de monsieur le Maire. Par ailleurs il est vrai que la réception n’est pas identique partout, j’en subit les conséquences car ici, on ne reçoit que rarement un signal , même en Edge!. Je suis sur Orange et Free . Alors c’est pas parce que tu n’es pas concerné car tu reçois correctement qu’il faut ignorer le probleme des autres. Pour le moment le projet n’est même pas démarré . C’est comme la fibre, ça sera encore les gens du village qui l’auront . Merci de penser à la collectivité .
        Bien cordialement . JJ Boyzon

        1. sanv

          A l’attention de Mrs D’Inguimbert et Boizon

          Nous ne pouvons pas admettre des attaques personnelles, à travers le Président de SANV, et surtout de nous accuser ne pas penser à la collectivité.

          L’ensemble de nos actions démontre le contraire à chaque ligne de nos articles.

          Aussi quand nous proposons de faire une réunion publique ce n’est pas d’une réunion d’un comité de concertation limité à quelques uns que nous demandons mais l’expression ouverte des habitants de St Antonin.

          Nous sommes surpris de ces attaques infondées de la part de membres du conseil municipal.

          Si nous avions à faire un procès d’intention, comme l’écrit Mr le Maire, nous pourrions dire qu’à la lecture de vos commentaires – Mrs d’Inguimbert et Boizon – votre décision est prise d’implanter ce pylône! Ceci pour quitter le masque.

          Le comité de rédaction de SANV.

          1. Antoine d'Inguimbert

            A l’attention du comité de rédaction de SANV
            Dans mon commentaire, je propose juste de laisser faire l’étude d’Orange avant de s’engager dans des critiques… pour l’instant je n’ai absolument aucun avis sur ce pylône puisque je n’ai rien vu de la part d’Orange, comment pourrais-je ?
            Pour ce qui est des choux et des carottes, j’avoue préféré les carottes ;-). Amicalement.

  4. Marie BRUYANT

    Bonjour Serge, si ORANGE est bien en phase d’exploration, quel est le cahier des charges de cette exploration, quels en sont les critères? si Orange fait une étude sur le terrain, c’est bien avec l’accord de nos représentants? donc quel en est l’objectif ? et quels sont les critères de cette études ? est il possible d’en avoir connaissance ? en mairie peut être ? Bien amicalement Marie

    1. Serge BALDECCHI

      Aucun souci Marie.
      Je publie, sous forme de « Brèves » dans les minutes qui suivent un point de situation sur ce dossier.
      Tout y est, je pense, clairement dit;
      Sois sans crainte, nous suivons ce dossier de très près, car nous en savons la sensibilité, et personne ne sera exclu du débat.
      Bien amicalement

  5. Marie BRUYANT

    Bonjour, je suis intéressée pour en savoir plus sur ce projet d’antenne par ORANGE. En quoi cela consiste? 5G? dans quel but? Quels seront les avantages pour les citoyens? et avantages risques, mesuré ou pas ? Le déploiement des antennes font il référence à des enquêtes tests sur le vivant? a suivre de ..très près.. nous n’avons pas fait le choix d’être a la campagne pour être bombardé d’ondes… au profit des lobbyistes.

  6. Serge BALDECCHI

    Procès d’intention infondé;
    Rassurez vous, rien ne sera fait sans que le public ne soit consulté, c’est bien évidemment prévu. Mais laissez nous au moins le temps d’avoir quelques éléments du projet à vous présenter. Car mes propos dans les Brèves indiquent clairement que Orange est en phase d’exploration et non d’exploitation. A ce jour aucun dossier n’a été déposé en mairie. Ce n’est qu’après l’étude de faisabilité, si elle est
    concluante, que le processus sera engagé et que nous pourrons alors juger sur pièce et agir en connaissance de cause.

Laisser un commentaire