L’épidémie de COVID19 changera-telle notre économie et notre vie à St Antonin du Var ?

COVID19 ? On nous inonde de recommandations, on nous contraint, on nous informe de toutes les manières ! Et depuis quelques temps le gouvernement et les hommes politiques avouent (pas tous) que cette situation de dépendance avec la Chine était imprévisible et que cela ne va pas se reproduire dans l’après épidémie.

Fini de produire nos médicaments en Inde et masques en Chine. Fini de fabriquer les appareils respiratoires à l’autre bout de la planète. Dorénavant on va tout fabriquer chez nous !

Vérité ou discours pour cacher les choix économiques dictés par le néolibéralisme ou bien prise de conscience et réelle modification de la doxa économique ?

Voyons ce qui se cache en réalité à travers certaines décisions politiques qui ne vous ont pas été communiqué par les médias qui préfèrent s’occuper des faits divers liés au COVID.

Le 13 février le parlement Européen et la majorité des députés français dont LREM ont approuvé un accord de libre échange avec le Vietnam.

Voir :https://www.collectifstoptafta.org/actu/article/le-parlement-europeen-vote-majoritairement-en-faveur-des-accords-ue-vietnam-qui

Le 30 Mars le Conseil de l’Union Européenne ( c.a.d les ministres des Etats, dont le nôtre ) a adopté l’accord de libre-échange (ALE) entre l’UE et le Viêt Nam. Cette décision ouvre la voie, du côté de l’UE, à l’entrée en vigueur de l’accord. « Il s’agit de l’accord de libre-échange le plus ambitieux jamais conclu avec un pays en développement. Nous ouvrons de nouveaux débouchés commerciaux » (Déclaration du ministre des affaires étrangères de l’UE). L’ALE prévoit l’élimination quasi complète (99 %) des droits de douane entre les deux parties.

Conclusion :

Dorénavant nos vêtements fabriqués au Vietnam coûteront encore moins chers à produire pour les entreprises françaises qui donc ne les produiront pas en France. Idem pour les masques chirurgicaux compte tenu du prix de l’heure au Vietnam.

L’électronique sera produite moins chère là bas et pas question de rouvrir des unités de fabrications à Sophia Antipolis chez Microélectronics ! Tant pis pour nos jeunes formés au lycée technique de Lorgues.

Et oui cela nous toucheras directement. Donc MENSONGES !

Autres infos du même genre.

L’UE négocie encore des accords commerciaux malgré le coronavirus.

La Commission Européenne est toujours en train de négocier avec ses homologues kiwis et australiens. «  Le cycle de négociations avec la Nouvelle-Zélande a débuté le 30 mars et se poursuit », a déclaré un fonctionnaire de la Commission. « Le septième cycle avec l’Australie est prévu pour la première moitié du mois de mai ».

Traité UE- USA ou TAFTA :

Les USA ont envoyé le 1er avril un rapport de 500 pages demandant à l’UE de revoir ses règles sanitaires pour accepter le poulet chloré, bœuf aux hormones, OGM, assouplir les AOP, laisser de côté les normes de bien être animal, etc. Les USA mettent la pression sur l’UE pour baisser ses exigences et menacent de taxer les voitures européennes

Les fonctionnaires de Bruxelles et de Washington dressent actuellement une liste des produits agricoles pour lesquels ils souhaitent réduire les barrières non tarifaires (techniques), en vue des négociations avec les États-Unis. L’UE pourrait offrir des concessions sur les fruits de mer et les OGM, et peut-être des limites sur les pesticides.

Super, les viticulteurs, comme nos agriculteurs vont être contents!

Georges Baroni

2 Thoughts to “L’épidémie de COVID19 changera-telle notre économie et notre vie à St Antonin du Var ?”

  1. SERFASS

    Bonjour. Et merci pour ces nouvelles meme si peu réjouissantes. Je n ai plus de mots pour disqualifier ceux qui nous opprimé t et méprisent toute vie. Je commence à déprimer. ..alors que je pensais avoir su affronter les aléas d une vie… ( bientot 84 ans ). Je vais essayer encore…l espoir que je sais encore présent tout au fond de moi.

    1. georges baroni

      Bonjour Louise Mais justement c’est votre présence et réaction qui montre que quelque soit les manipulations les générations comme les nôtres (moi 81) sauront montrer aux nouvelles générations la réalité des actions des pouvoirs en place sur nos vies. Ne désespérons pas, il y a toujours eu des gens, conscients de la réalité des situations, qui ont été présents pour analyser, agir et informer, et ils constituent toujours, tous ensemble, l’espoir pour demain.
      Je vous souhaite une bonne forme malgré les difficultés du confinement. N’hésitait pas à me contacter si vous avez une besoin lié aux contraintes du confinement. Amicalement; Georges

Leave a Comment